“En RDC, on examine les opportunités, plutôt dans les infrastructures” (MNG Group)

“En RDC, on examine les opportunités, plutôt dans les infrastructures” (MNG Group)

Le groupe du milliardaire turc Mehmet Nazif Günal a récemment créé une société à Kinshasa, dont certains soupçonne qu’elle vise le marché de réhabilitation et de construction de la résidence présidentielle dans la capitale congolaise

Un collaborateur vous partage cet article
            ▪ “En RDC, on examine les opportunités, plutôt dans les infrastructures” (MNG Group)

▪ Le groupe du milliardaire turc Mehmet Nazif Günal a récemment créé une société à Kinshasa, dont certains soupçonne qu’elle vise le marché de réhabilitation et de construction de la résidence présidentielle dans la capitale congolaise

https://www.jeuneafriquebusinessplus.com/fr/798023/en-rdc-on-examine-les-opportunites-plutot-dans-les-infrastructures-mng-group/

le 08/07/2019 à 16h50, par Jeune Afrique Business+, mis à jour le 24/07/2019

Joint par Jeune Afrique Business+ au siège du MNG Group à Istanbul, le vice-président du groupe, Güven Balkan, n’a pas confirmé cette information. Interrogé pour savoir si Democratic Congo High Tech Construction Co (DCHTC), la nouvelle entité, ciblait effectivement ce contrat précis, il a répondu : “on recherche plus les opportunités dans les infrastructures, moins dans les travaux de construction”.

Pour lire l'article et profiter de nombreuses fonctionnalités

Vous êtes bien connecté à votre compte Jeune Afrique mais votre abonnement Jeune Afrique Business+ ne vous permet pas d'accéder aux contenus de la version Française.

New : Jeune Afrique Business+ is now available in English. Try it!

Une question ? contactez nous

Toute l'équipe de Jeune Afrique Business+ reste à votre entière disposition
pour tout renseignement complémentaire.

Par email : abonnements@jeuneafriquebusinessplus.com

Ajouter JAB+ sur l’écran d’accueil de votre mobile

1. Cliquez sur + présent en bas de votre écran.

2. Cliquez sur + pour ajouter JAB+ sur l’écran d’accueil.

3. Entrez le nom du raccourci et validez.